FIQ (Fédération Interprofessionnelle de la santé du Québec)

Le 12 mai, Journée internationale des infirmières SOLIDE ET SOLIDAIRE.

Montréal, le 12 mai 2001  –   « Solide et solidaire », voilà qui représente bien l’infirmière. « Solide » parce que toujours là malgré des conditions d’exercice souvent difficiles et « solidaire » comme le reflètent leurs luttes et les liens qu’elles ont établi avec d’autres. La Fédération des infirmières et infirmiers du Québec profite de la journée de l’infirmière pour souligner l’importance et la qualité du travail de l’infirmière et saluer sa présence constante auprès d’une population de plus en plus en besoin.

«Pour nos membres, la Journée des infirmières est habituellement l’occasion de festivités pour souligner la fierté que nous avons d’être infirmière et de pratiquer cette profession pour le bien-être de la population. Nous profiterons donc de ces quelques jours pour organiser différentes activités : dîner-conférence, ateliers de discussion, rencontres qui permettront aux infirmières de jeter un regard sur leur quotidien et de réfléchir sur les défis actuels de la profession», de déclarer la présidente de la FIIQ, Jennie Skene.

De plus, cette année les activités entourant la Journée internationale de l’infirmière se déroulent à quelques semaines du 6e congrès de la FIIQ. Sous le thème « Solide et solidaire », le congrès de juin prochain sera un moment privilégié pour les infirmières de la FIIQ de se questionner et de se positionner sur les meilleurs moyens d’améliorer collectivement le quotidien des infirmières et de planifier l’avenir de l’organisation qu’elles se sont donnée pour faire face aux nombreux défis auxquels elles sont confrontées aujourd’hui et seront confrontées demain.