FIQ (Fédération Interprofessionnelle de la santé du Québec)

À Québec, les infirmières d’Héma-Québec (FIIQ) votent en faveur de la grève générale

Québec, le 24 novembre 2001  –   Les infirmières d’Héma-Québec de Québec ont tenu hier un vote de grève générale. 88% des infirmières se sont prononcées, c’est-à-dire 68 ont voté sur 77 et, de ce nombre, 64 ont voté pour la grève. C’est donc à 94% que le Syndicat professionnel des infirmières et infirmiers de Québec (SPIIQ), affilié à la FIIQ, a obtenu un mandat clair pour déclencher la grève générale au moment jugé opportun par le comité de négociation.

Rappelons que leur contrat de travail est échu depuis 28 mois et l’employeur refuse toujours de négocier le renouvellement de leur convention collective. Lundi dernier les infirmières avaient entamé des moyens de pression pour forcer l’employeur à s’asseoir à la table de négociation, mais ce dernier refuse toujours. C’est pour résoudre cette impasse que les infirmières viennent de voter, à 94%, en faveur de la grève générale.

Les infirmières sont actuellement réunies en assemblée générale pour décider des services essentiels qu’elles entendent maintenir s’il y a grève générale pour ensuite les négocier avec l’employeur. Toutefois, les infirmières veulent informer la population qu’elles agiront de façon à minimiser les inconvénients pour elle et qu’en tout temps, les patients qui ont besoin de sang n’en manqueront pas.