FIQ (Fédération Interprofessionnelle de la santé du Québec)

La FIIQ dénonce la fermeture du Wal-Mart de Jonquière.

Montréal, le 10 février 2005  –  La Fédération des infirmières et infirmiers du Québec (FIIQ) dénonce la fermeture du Wal-Mart de Jonquière annoncée par Wal-Mart Canada.

La Fédération considère cette fermeture comme étant une attaque directe au droit d’association et au syndicalisme. « L’employeur justifie sa décision par des difficultés de négociation combinées à des raisons financières. Quelques mois seulement après la syndicalisation des employés, on annonce la fermeture du magasin. Il y a lieu de se poser de sérieuses questions », de déclarer Jennie Skene, présidente de la FIIQ.

La FIIQ trouve inacceptable le traitement imposé par les dirigeants. « Il est très inquiétant de voir que l’on laisse sans emploi des travailleurs qui voulaient simplement se doter de conditions de travail acceptables et se protéger contre les abus. Ce géant américain a décidé de régler ses problèmes en mettant la clé dans la porte. C’est une solution drastique qui laisse tout le monde perplexe. Faut-il maintenant s’inquiéter pour le Wal-Mart de Saint-Hyacinthe? Nous devons nous demander quel appui pouvons-nous apporter à tous ces employés qui luttent pour la syndicalisation et l’obtention de meilleures conditions de travail », de conclure madame Skene.