FIQ (Fédération Interprofessionnelle de la santé du Québec)

La FIIQ rafle la presque totalité des établissements de la 5e vague.

Montréal, le 21 juillet 2005  –   L’ensemble des résultats de la 5e vague de votes sont maintenant connus et c’est la Fédération des infirmières et infirmiers du Québec (FIIQ) qui a remporté la presque totalité des votes dans les établissements visés par cette vague. Le personnel faisant partie de la catégorie 1, soit les professionnelles en soins infirmiers et cardiorespiratoires, devait choisir l’organisation syndicale qui allait le mieux les représenter et il a opté très majoritairement pour la FIIQ.

Pour la nouvelle présidente de la Fédération, madame Lina Bonamie, ces résultats ne peuvent être plus clairs. « Cette 5e vague de votes comptait 42 établissements. Dans 37 de ceux-ci, ce sont des syndicats affiliés à la Fédération qui ont gagné, et ce, par des majorités qui ne laissent aucun doute. Les infirmières, les infirmières auxiliaires et les inhalothérapeutes ont vraiment bien compris que la FIIQ était la seule organisation syndicale combinant la force du nombre et l’expertise », de déclarer madame Bonamie. De plus, les taux de participation ont été, encore une fois, très élevés. « Les professionnelles en soins sont intéressées par tout le processus et elles désirent s’impliquer dans le choix de l’organisation syndicale qui défendra leurs droits et leurs intérêts et on doit s’en réjouir. Le gouvernement Charest espérait affaiblir les organisations syndicales, mais c’est le contraire que l’on peut observer. Cela laisse présager un avenir positif pour tout le mouvement syndical dans les prochaines années », de conclure la présidente.

Cette 5e vague est donc à l’image de ce qu’ont été les quatre premières : la Fédération est largement majoritaire auprès du personnel de la catégorie 1. La liste des établissements où les professionnelles en soins de cette catégorie ont choisi la FIIQ est disponible sur le site Internet de la FIIQ.