FIQ (Fédération Interprofessionnelle de la santé du Québec)

Le mouvement des femmes québécois réclame une rétractation en ondes et le retrait immédiat du concours odieux lancé auprès des jeunes

Montréal, le 30 janvier 2009  –   Plusieurs groupes du mouvement des femmes québécois dénoncent la campagne de dénigrement contre Françoise David qui a présentement cours, sur les ondes de la station de radio 93,3 FM, à Québec. L’animateur, Sylvain Bouchard, avec son concours « Déchirer Françoise David » où il fait tirer un jeu de Guitar Hero, auprès de jeunes adolescents et adolescentes, vocifère contre le fait que l’on retrouve une mention sur Mme David dans un manuel scolaire du cours Ethique et culture religieuse, publié par la maison d’édition La Pensée.

L’animateur radio utilise les ondes à des fins mesquines. Il déblatère contre Françoise David et l’injurie en la traitant, entre autres, de « soviétique ». Il invite les élèves de quatrième secondaire, à qui est destiné le manuel scolaire, à déchirer la page comprenant le passage sur Mme David et à la lui retourner par la poste avec leurs coordonnées. Ils deviennent ainsi éligibles au concours. De façon irresponsable, Sylvain Bouchard incite des jeunes élèves à vandaliser leur matériel pédagogique. C’est honteux et inacceptable!

En tant que féministes, nous dénonçons cette campagne de dénigrement contre Françoise David et ce concours odieux destiné aux jeunes. Jamais nous ne tolérerons des propos méprisants envers des personnes qui ont travaillé d’arrache-pied à l’avancement de l’égalité entre les femmes et les hommes. C’est pourquoi nous exigeons de Sylvain Bouchard et de la station de radio 93,3 FM des excuses publiques et le retrait immédiat de ce concours et, ainsi, l’arrêt de la campagne de dénigrement contre Françoise David.

Dans les faits, le passage du manuel sur Françoise David fait partie d’un chapitre intitulé « Le féminisme : un autre regard sur la justice » et la décrit comme l’une des féministes contemporaines les plus connues au Québec. On y souligne, notamment, ses années passées à la présidence de la Fédération des femmes du Québec, et aussi le rôle qu’elle a joué dans la marche Du pain et des roses et la Marche mondiale des femmes contre la pauvreté et la violence.

« Françoise David, par sa lutte acharnée, a contribué à l’amélioration des conditions de vie des femmes, au Québec, particulièrement celles vivant en situation de pauvreté. À la tête de la Fédération des femmes du Québec, elle a été porte-étendard de plusieurs événements qui ont marqué l’histoire. Le féminisme fait partie de l’histoire et de la culture québécoise. Françoise David a joué un rôle marquant dans le mouvement des femmes. Elle a tout à fait sa place dans nos manuels scolaires », de déclarer Nancy Burrows, coordonnatrice de la Fédération des femmes du Québec.

Source :

  • Fédération des femmes du Québec
  • Afeas
  • Condition féminine de la Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec
  • Comité national de condition féminine de la Confédération des syndicats nationaux
  • Comité de la condition des femmes de la Centrale des syndicats du Québec
  • Conseil d’intervention pour l’accès des femmes au travail
  • Fédération des associations de familles monoparentales et recomposées du Québec
  • Fédération de ressources d’hébergement pour femmes violentées et en difficulté du Québec
  • Fédération du Québec pour le planning des naissances
  • L’R des centres de femmes du Québec
  • Regroupement Naissance-Renaissance
  • Regroupement provincial des maisons d’hébergement et de transition pour femmes victimes de violence conjugale
  • Relais femmes
  • Réseau des tables régionales de groupes de femmes du Québec
  • Réseau québécois d’action pour la santé des femmes
  • Secteur de l’action féministe de l’Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux