FIQ (Fédération Interprofessionnelle de la santé du Québec)

La meilleure équipe c’est nous!

Une étude publiée récemment par le Centre canadien de politiques alternatives (CCPA) révèle que : « Pour la grande majorité de la population canadienne, les services publics sont carrément la meilleure affaire possible. Les impôts que les Canadiens payent contribuent de manière substantielle à leur niveau de vie en leur fournissant certains des meilleurs services publics au monde. »

Cette affirmation vient clairement contredire ce que les tenants du néolibéralisme ont fait courir au sujet des services publics. S’inscrivant dans ce courrant néolibéral, le gouvernement québécois a donc initié un mouvement de privatisation de ses services sous prétexte d’efficience, d’efficacité et de réduction de coûts. Il s’entête, entre autres, à vouloir réaliser en partenariat public-privé (PPP) de grands projets alors que le secteur privé demande à l’État d’assumer les risques financiers sans pour autant exercer un contrôle sur les coûts. En plus d’engager les finances publiques, cette façon de faire, et plus particulièrement dans le secteur de la santé, n’assure aucunement une amélioration de l’accessibilité et de la qualité des services offerts aux citoyennes et aux citoyens du Québec.

Pourquoi vouloir altérer « certains des meilleurs services publics au monde » sinon pour favoriser des intérêts privés au détriment des intérêts collectifs?

Les faits le démontrent, les services publics québécois n’ont rien à envier au secteur privé. S’ils sont parmi les meilleurs au monde, c’est grâce à une fonction publique compétente, efficace et dédiée. Dans le réseau de la santé, même si les grands bouleversements des dernières années n’ont guère laissé de répit aux professionnelles en soins, celles-ci ont conservé le même engagement indéfectible envers la population et elles ont mis leur savoir-faire à contribution pour offrir des soins de santé de qualité pour toutes et tous.

La FIQ, qui représente la majorité des professionnelles en soins du Québec, soulignera en mai, le mois-santé, sous le thème La meilleure équipe, c’est nous! Elle en profitera pour exprimer haut et fort que les infirmières auxiliaires, les infirmières, les inhalothérapeutes et les perfusionnistes œuvrant dans le secteur public forment la meilleure équipe pour assurer les meilleurs services publics à la population du Québec, un des endroits où les conditions de vie sont des plus enviables.

Syndicalement,