FIQ (Fédération Interprofessionnelle de la santé du Québec)

Le syndicat Les PSSU dénonce l’usage de demi-vérités comme monnaie courante au sein du système de santé

Montréal, le 4 septembre 2009  –  Les Professionnel(le)s en Soins de Santé Unis – PSSU dénoncent les prétentions de mesdames Lise Thériault, ministre déléguée aux Ressources humaines, et Fatima Houda-Pépin, députée de La Pinière et vice-présidente de l’Assemblée nationale, annonçant au mois de juin dernier : « l’ajout de 50 places en soins de longue durée au coût de 10.8 millions de dollars est une réponse concrète à un besoin réel, celui des personnes en perte d’autonomie de la Rive-Sud ».

Qu’en est-il dans les faits!!!

La résidence Florence Groulx inc., à St-Bernard-de-Lacolle, un établissement de 40 lits en soins de longue durée, fermera ses portes. Le permis sera transféré au CHSLD – Centre d’accueil Marcelle-Ferron qui ajoutera 50 lits au centre existant. Donc, si on soustrait les 40 lits qui seront fermés des 50 qui seront ajoutés, il n’en reste que 10. Dans les faits, ce n’est donc qu’un ajout de 10 lits qui aurait dû être annoncé pour répondre aux besoins réels des personnes en perte d’autonomie de la Rive-Sud.

« L’usage de ce genre de demi-vérités est malheureusement de plus en plus courant de la part du gouvernement ou des agences de santé et de services sociaux. La population doit être informée clairement et correctement sur les services réellement accessibles » de dire Michel T Léger, président du syndicat Les PSSU.

À propos du PSSU et de la FIQ

Le syndicat Les professionnel(le)s en soins de santé unis – PSSU représente plus de 7 000 professionnelles en soins infirmiers et cardiorespiratoires dans la grande région métropolitaine, dont plusieurs professionnelles de la résidence Florence Groulx et du CHSLD – Centre d’accueil Marcelle-Ferron, et est affiliée à la Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec – FIQ. La FIQ représente plus de 57 000 membres.