FIQ (Fédération Interprofessionnelle de la santé du Québec)

La FIQ est de retour à la table de négociation

Montréal, le 16 septembre 2010  —  La Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec – FIQ est de retour à la table de négociation dans le cadre du renouvellement de la convention collective des 58 000 professionnelles en soins infirmiers et cardiorespiratoires qu’elle représente. Les premiers contacts entre la Fédération et le Comité patronal de négociation du secteur de la santé et des services sociaux (CPNSSS) ont eu lieu cette semaine et un calendrier de rencontres a été établi.

Pour Régine Laurent, présidente de la FIQ, la reprise des discussions est de bon augure. « La Fédération a toujours manifesté son souhait de reprendre la négociation dans la mesure où aucun préalable à la négociation ne devait nous être imposé. Nous avons eu la garantie que les préalables imposés en juin dernier n’existent plus et les deux parties se sont même entendues sur quelques sujets. Même si ces sujets ne touchent pas directement les enjeux de négociation de la Fédération, c’est tout de même un signe d’ouverture de la partie patronale. La Fédération souhaite donc donner une nouvelle chance à la négociation afin d’en arriver à une entente négociée.

Dès la semaine prochaine, les discussions à la table de négociation porteront sur les priorités de négociation des membres de la FIQ.

À propos de la FIQ

La Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec – FIQ représente 58 000 membres soit, la grande majorité des professionnelles en soins infirmiers et cardiorespiratoires œuvrant dans les établissements publics québécois.