FIQ (Fédération Interprofessionnelle de la santé du Québec)

Les infirmières et infirmières auxiliaires seront syndiquées avec les PSSU-FIQ

Montréal, le 8 mai 2011  —  La Commission des relations du travail (CRT) vient d’émettre un certificat d’accréditation pour le CHLSD Saint-Lambert-sur-le-Golf à un syndicat affilié à la Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec – FIQ. Ainsi, plus de 70 infirmières et infirmières auxiliaires de ce CHSLD en PPP seront représentées par les Professionnel(le)s en Soins de santé Unis (PSSU).

Pour la présidente de la FIQ, Régine Laurent, la syndicalisation des infirmières et infirmières auxiliaires est une bonne nouvelle non seulement pour ces professionnelles, mais également pour les résident-e-s de ce centre d’hébergement. « L’entreprise privée a comme objectif principal de faire des profits donc, inévitablement, elle cherchera à couper dans ses dépenses. Cette recherche du profit s’effectue au détriment de bonnes conditions de travail et d’un salaire décent pour le personnel et a un effet sur la qualité des soins offerts ». Rappelons que ce CHSLD a fait l’objet d’un reportage à l’émission Enquête de Radio-Canada et que le Groupe Savoie en est le propriétaire.

Pour la Fédération, l’obsession du gouvernement de Jean Charest pour la formule des PPP est insensée. « Il est clairement démontré que le privé ne rime pas avec la qualité et les histoires tristes ne cessent d’être révélées au grand jour. Il est déplorable qu’au même moment où on connait les difficultés pour le gouvernement de contrôler la qualité des services offerts lorsqu’ils sont dispensés par l’entreprise privée, ce même gouvernement s’entête à poursuivre dans cette voie. Devant ce constat, la syndicalisation vise à s’assurer que les infirmières et infirmières auxiliaires du CHSLD en PPP Saint-Lambert-sur-le-Golf soient traitées avec respect de même que les personnes âgées qui y vivent », de conclure madame Laurent.

À propos de la FIQ

La Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec – FIQ représente près de 60 000 membres, soit la grande majorité des professionnelles en soins infirmiers et cardiorespiratoires œuvrant dans les établissements publics québécois.