FIQ (Fédération Interprofessionnelle de la santé du Québec)

Le SISP salue l’élection de Pauline Marois et rappelle les promesses faites par son parti durant la campagne électorale

Montréal, le 4 septembre 2012  –  Le Secrétariat intersyndical des services publics (SISP) salue l’élection de Pauline Marois au poste de première ministre et félicite les membres de son parti élus ce soir. En 145 ans d’histoire, c’est la première fois qu’une femme devient chef du gouvernement du Québec. « Cela marque un tournant historique, commente la porte-parole du SISP, madame Louise Chabot. En tant que femme et féministe, il faut se réjouir de l’élection de madame Marois, et ce, quelle que soit notre allégeance politique ».

L’intégrité et la qualité de nos services publics en jeu

Le 8 août dernier, afin de mieux cerner les positions des partis sur les questions liées à l’intégrité et à la qualité des services publics, le SISP faisait parvenir un questionnaire aux formations politiques. Parmi les grands enjeux abordés, on retrouvait bien sûr la santé et l’éducation, mais aussi la gouvernance, la fiscalité et le recours à la sous-traitance, des sujets qui préoccupent grandement les 345 000 membres du SISP et qui ont un impact majeur sur les services publics offerts à la population. Seuls Québec solidaire et le Parti québécois ont accepté de se prêter à l’exercice et nous saluons cette participation.

Des engagements à respecter

Le SISP espère que les élus du Parti québécois sauront démontrer autant d’ouverture quant aux préoccupations des travailleuses et des travailleurs de l’État, qu’ils l’ont fait durant la campagne électorale. Dans ses réponses envoyées au SISP1, le Parti québécois s’est notamment engagé à :

  • Assurer un financement adéquat du système scolaire public;
  • Atteindre 250 000 places en services de garde afin d’assurer une place pour chaque enfant dans un centre de la petite enfance;
  • Abolir la taxe santé;
  • Éviter le recours aux mesures coûteuses dans le secteur de la santé (achat de services à des centres médicaux spécialisés privés, recours aux agences privées de placement de personnel), aux partenariats public-privé et à la sous-traitance;
  • Inverser la privatisation et le recours à la sous-traitance particulièrement au Ministère des Transports et dans les services informatiques;
  • Lutter contre les paradis fiscaux

Pour un partenariat constructif

Ayant à cœur de défendre la qualité et l’universalité des services publics, le SISP offre sa collaboration au nouveau gouvernement afin d’offrir des services publics de haute qualité à la population, notamment par la voie de l’amélioration de l’organisation du travail, du développement de l’expertise interne et du concours de cette dernière afin de réduire les coûts faramineux associés à la sous-traitance.

Le questionnaire et les réponses du Parti Québécois peuvent être consultés en version intégrale sur le site internet du SISP à l’adresse : www.sisp.qc.net