FIQ (Fédération Interprofessionnelle de la santé du Québec)

La direction de l’établissement refuse toujours d’entendre les propositions du SPSICR

Dolbeau-Mistassini, le 30 octobre 2012 – « On est réellement à quelques mots près d’une entente, maisla direction refuse toujours d’entendre nos propositions », affirme d’emblée Pauline Paradis, présidentedu Syndicat des professionnelles en soins infirmiers et cardiorespiratoires (SPSICR) du Centre de santé etde services sociaux (CSSS) Maria-Chapdelaine.

À la suite du report de l’assemblée du conseil d’administration de l’établissement prévue mardi dernier,des échanges ont eu lieu entre la direction du CSSS Maria-Chapdelaine, le SPSICR et des représentantesde la Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec – FIQ. « Nous avons demandé à ladirection de mettre sur pied un groupe de travail patronal-syndical ayant comme mandat d’analyserles recommandations du comité clinique, dans le but d’explorer toutes les solutions possibles, maiselle a opposé une fin de non-recevoir », explique madame Paradis. Rappelons que ce comité cliniqueétait chargé d’analyser différents scénarios proposés par la direction, dans le cadre de son plan decompressions budgétaires, et de lui faire ses recommandations.

Ainsi, c’est à seulement quelques heures de l’assemblée du conseil d’administration que le SPSICR réalisequ’aucun arrangement ne sera pris avec la direction de l’établissement pour que les professionnelles ensoins puissent exercer dans un environnement de travail propice à une offre de soins sécuritaires et dequalité. « On a fait tout notre possible pour parvenir à un règlement, mais sans succès pour le moment.Nous demeurons convaincues que l’Agence de la santé et des services sociaux est responsable de laqualité des soins prodigués sur son territoire. Il serait dommage que tout ça se règle devant des instanceshors de la région », déplore la présidente du SPSICR.

Au moment d’écrire ces lignes, tout indique que le plan d’optimisation est à l’ordre du jour de l’assembléedu conseil d’administration de ce soir et que le comité clinique déposera son rapport. « On attend deprendre connaissance des recommandations du comité et on réagira en temps et lieu. On va réévaluernotre stratégie », prévient madame Paradis.

Les représentants des médias souhaitant obtenir une copie du projet d’entente soumis à la direction parle SPSICR peuvent en faire la demande à Marie Eve Lepage, à melepage@fiqsante.qc.ca.