FIQ (Fédération Interprofessionnelle de la santé du Québec)

Les conclusions de la 57e session de la CCF

Après deux semaines particulièrement intenses de négociations entre les États membres, l’entente visant à prévenir et contrer la violence envers les femmes et les filles a finalement été adoptée vendredi dernier, le 15 mars. Cela signifie que les États membres doivent maintenant intensifier leurs efforts afin de prévenir cette violence, fournir une assistance aux victimes et faire en sorte que que l’égalité des sexes devienne une réalité.

Il faut souligner l’excellent travail que la délégation des syndicats a effectué tout au long de ces deux semaines. L’entente n’est pas parfaite et du travail reste à faire mais, le fait que le rôle d’ONU-Femmes ait été préservé et que l’organisation n’ait pas été remis en cause est accueilli avec soulagement.

Ce n’est qu’une première étape, il faut maintenant, veiller à la mise en œuvre de l’entente issue de la 57e session de la Commission de la condition de la femme de l’ONU.

Voici la version anglaise. La version française sera disponible dès que possible sur le site d’ONU-Femmes.