FIQ (Fédération Interprofessionnelle de la santé du Québec)

La FIQ réclame qu’on maintienne le crédit d’impôt fédéral accordé aux fonds de travailleurs

Montréal, 10 avril 2013 – En lien avec le texte collectif publié samedi dernier dans LeDevoir intitulé « Fonds de solidarité de la FTQ », la Fédération interprofessionnelle de lasanté du Québec – FIQ tient à signifier son appui dans la demande qui a été formuléeau ministre des Finances, M. Flaherty, de revoir sa décision d’éliminer progressivementle crédit d’impôt fédéral consenti aux actionnaires des fonds de travailleurs.

Pour la Fédération, il est clair qu’une telle abolition vient attaquer directement les petit-e-s épargnant-e-s qui investissent dans les fonds de travailleurs, comme le Fonds desolidarité FTQ, en prévision de leurs vieux jours. Représentant une majorité de femmes,la FIQ s’inquiète que cette décision vienne frapper durement ces dernières qui sontsouvent les plus vulnérables et les moins bien nanties quand arrive l’âge de la retraite.

Dans la foulée des attaques formulées envers les syndicats, dont l’adoptioncontroversée du projet de loi C-377, la FIQ ne peut que se questionner sur l’objectifréel du gouvernement fédéral de faire disparaitre ce crédit d’impôt et sur son intention àpeine voilée d’attaquer à nouveau le mouvement syndical.