FIQ (Fédération Interprofessionnelle de la santé du Québec)

Rémunération pendant la période de repas – Une grande victoire pour les infirmières en CHSLD du CSSS Pierre-De Saurel et pour toutes les professionnelles en soins du Québec

La décision de l’arbitre, Me Diane Veilleux, rendue le 17 mai dernier, confirme le droit à la rémunération de l’infirmière en CHSLD pendant sa période de repas. Rappelons que, avant 2011, l’employeur du CSSS Pierre-De Saurel prétendait que l’infirmière du CHSLD n’était pas sommée de demeurer sur son lieu de travail pendant cette période et qu’il n’avait donc pas à la rétribuer, même si elle était la seule à pouvoir assurer la continuité des soins.

Cette victoire a été rendue possible grâce à des infirmières qui se sont tenues debout et qui, avec leur syndicat, se sont battues pour défendre leurs droits.

En participant à l’arbitrage, ces salariées ont vu leurs efforts récompensés et ont obtenu gain de cause, non seulement pour elles, mais également pour l’ensemble des infirmières en CHSLD du CSSS Pierre-De Saurel.

Cette décision a un impact provincial, puisqu’elle pourra contribuer à l’amélioration des conditions de travail de l’ensemble des professionnelles en soins du Québec. Les infirmières qui ont mené la bataille au CSSS Pierre-De Saurel peuvent en être très fières.

Vous ou vos collègues croyez être lésées dans vos droits? Suivez l’exemple de vos consœurs du CSSS Pierre-De Saurel et communiquez sans tarder avec une représentante syndicale locale.