FIQ (Fédération Interprofessionnelle de la santé du Québec)

Fin de la période de changement d’allégeance: la FIQ est la plus grande force syndicale dans le réseau de la santé

Au terme de la période de changement d’allégeance syndicale dans le secteur public, qui s’est terminée hier, la Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec – FIQ s’impose une fois de plus comme la vraie force des professionnelles en soins. « Nous sommes plus fortes que jamais. Nous représentons maintenant près de 65 000 membres dans toutes les régions du Québec. C’est donc la très vaste majorité des professionnelles en soins qui a adhéré démocratiquement à la FIQ. C’est une incroyable marque de confiance à l’égard du travail que nous avons effectué et du leadership que nous avons exercé ces dernières années dans le domaine de la santé », s’est félicitée la présidente de la FIQ, Régine Laurent.

Forte de l’appui des professionnelles en soins, la FIQ poursuivra son rôle de porte-voix des professionnelles et des usager-ère-s du réseau de la santé. « Les enjeux des prochains mois seront cruciaux. Que ce soit les compressions imposées par le gouvernement au réseau de la santé, les fusions d’établissements ou encore les négociations pour le renouvellement des conventions collectives, nous serons présentes. Nous nous battrons pour les intérêts de nos membres et de la population québécoise. Nous ferons tout en notre pouvoir pour améliorer les conditions d’exercice des professionnelles et améliorer la qualité des soins aux patient-e-s. Nous le ferons avec la détermination, la sensibilité et l’audace qui caractérisent si bien la FIQ », a ajouté Régine Laurent.

Un syndicalisme de propositions

La présidente de la FIQ a tenu également à réitérer la volonté de son syndicat de poursuivre ses actions avec la même attitude constructive qu’on lui reconnaît. « Notre philosophie est celle d’un syndicalisme de propositions. Nous, nous ne faisons pas que critiquer et revendiquer. Nous proposons des solutions et nous passons à l’action. Nous avons mis de l’avant des nouveaux modèles, notamment avec les cliniques de proximité. La FIQ continuera de faire avancer ces projets porteurs pour les soins de premières lignes. Nous continuerons à faire entendre notre voix pour une véritable mise en application des ordonnances collectives afin que les professionnelles en soins puissent exercer pleinement leurs champs de pratique, et ce, pour de meilleurs soins et à moindres coûts. Nous ferons également la démonstration que notre réseau de santé a tout à gagner avec l’instauration de ratios professionnelle en soins/patients. En bout de ligne, ce que nous proposons c’est un meilleur système de santé », a déclaré la présidente de la FIQ.

Régine Laurent a tenu à remercier toutes les militantes qui ont œuvré à renforcer la position de leader de la FIQ durant la période de changement d’allégeance. Elle a aussi souhaité la bienvenue aux milliers de professionnelles en soins qui ont fait le choix de joindre les rangs de la FIQ. « Une période de maraudage ce n’est jamais facile. C’est un moment qui occasionne bien souvent des tensions sur le terrain. D’autant plus que cette fois-ci nous étions la seule organisation à se faire marauder par toutes les autres. Mais grâce au travail, à la disponiblité et à la détermination de nos militantes, nous en sommes sorties gagnantes. Elles ont su faire cette campagne avec un respect qui les honore. Bravo! En terminant, je désire souhaiter la bienvenue aux professionnelles de du CSSS de la Minganie (Havre-Saint-Pierre), du CSSS de la Vallée de la Batiscan (Saint-Tite), de l’Agence de la santé et des services sociaux de Lanaudière (Joliette), du CSSS des Sommets (Sainte-Agathe-des-Monts), du CSSS des Collines (Wakefield), du CSSS de la Vallée de la Gatineau (Maniwaki), de l’Institut Canadien-Polonais du Bien-Être Inc. (Montréal) et de l’Hôpital Sainte-Monique (Québec). Vous avez fait un choix démocratique important et la FIQ vous accueille à bras ouverts. Avec les défis qui nous attendent, votre participation et votre contribution aux débats seront un atout important pour notre organisation. »