FIQ (Fédération Interprofessionnelle de la santé du Québec)

Coopérative de santé du Nord de la Petite-Nation : des données qui parlent

Coopérative de santé du Nord de la Petite-Nation : des données qui parlent

Un peu plus d’un an après la décision de la FIQ de soutenir la clinique de la Coopérative de santé du Nord de la Petite-Nation, à Chénéville, il est fort intéressant de constater les résultats et le chemin parcouru depuis. Rappelons que le principal enjeu pour la FIQ était de convaincre le ministre de la Santé d’intégrer dans le réseau public les cliniques de proximité comme celle de la Chénéville, mais aussi de SABSA, à Québec. Et alors qu’au printemps, monsieur Barrette affichait un non catégorique à cette idée, sa position s’est adoucie et il a finalement consenti à leur faire une place durant l’été.

C’est ainsi que depuis juillet 2016, la coop de Chénéville peut compter sur une ressource IPS déployée par le CISSS de l’Outaouais, Chantal Nadon, qui travaille à la clinique une journée par semaine. Durant ses présences, madame Nadon peut rencontrer jusqu’à 24 patients quotidiennement, dont la moitié exige un suivi. C’est donc un besoin criant que la clinique vient combler dans la région de l’Outaouais. C’est aussi la démonstration de toute l’importance du rôle que peuvent jouer les cliniques de proximité pour désengorger le réseau de la santé.

Soulignons au passage la grande mobilisation de la communauté. Une campagne de financement, qui est toujours en cours, a permis d’amasser une somme de 58 750 $ auprès des élus et de la communauté d’affaires. La coopérative compte présentement 641 membres, un nombre qui ne cesse de croître de mois en mois.


Crédit photo:  TC Media