FIQ (Fédération Interprofessionnelle de la santé du Québec)

Participation de la FIQ à un Forum sur l’ALÉNA

Participation de la FIQ à un Forum sur l’ALÉNA

Le 27 janvier dernier, Shirley Dorismond, vice-présidente de la FIQ, animait un panel lors d’un forum organisé par Le Réseau québécois sur l’intégration continentale (RQIC). Celui-ci s’inscrivait dans la foulée d’un rassemblement citoyen sur l’Accord de libre-échange nord-américain (ALÉNA).

D’entrée de jeux, madame Dorismond a rappelé que les accords de libre-échange octroient des pouvoirs démesurés aux compagnies multinationales au détriment des droits des populations et des travailleurs.

Pour la FIQ, ce sont principalement les impacts de ces accords sur la santé qui sont préoccupants. On n’a qu’à penser à l’augmentation des coûts des médicaments et à leurs effets contraignants sur la capacité du gouvernement d’élaborer des politiques publiques selon les besoins de sa population.

On ne peut non plus ignorer les effets de ces accords sur l’environnement qui est un déterminant important de la santé. Pollution de l’air, qualité de l’eau potable, présence de pesticides dans notre alimentation, ce ne sont là que quelques préoccupations qui nous poussent à revendiquer une renégociation plus progressiste de l’ALÉNA.

La vice-présidente a également tenu à souligner que les femmes sont à la fois les premières utilisatrices des services de santé et celles qui, majoritairement, y travaillent. Elles seraient donc les plus affectées advenant une privatisation de certains pans du système de santé, que ce soit par le biais de la précarisation des conditions de travail ou par des pertes d’emplois dans le secteur public.

Pour visionner le forum