FIQ (Fédération Interprofessionnelle de la santé du Québec)

Équité salariale : La FIQ célèbre la décision historique de la Cour suprême du Canada !

Équité salariale : La FIQ célèbre la décision historique de la Cour suprême du Canada !

Après dix années de lutte acharnée, le plus haut tribunal du pays donne raison à la FIQ ainsi qu’à une coalition de syndicats qui dénonçaient les changements apportés à la Loi sur l’équité salariale. Pour Nancy Bédard, présidente de la FIQ et figurant parmi les premières instigatrices du recours « Ce jugement constitue une avancée importante pour le droit des femmes. Il stipule clairement que les modifications amenées par le gouvernement du Québec en 2009 participaient à une discrimination systémique envers les femmes. »

Rappelons que pendant plusieurs années, les femmes perdaient la possibilité d’obtenir des ajustements salariaux en continu. Il leur fallait attendre que l’employeur fasse un exercice de maintien ce qui pouvait se faire cinq ans après le constat d’iniquité, et ce, sans rétroaction possible. « La décision de la juge Abella est sans équivoque : elle vient renforcer le droit, et ce, de façon continue, à une rémunération juste et équitable puisqu’elle annule les modifications introduites à la Loi par l’employeur » explique madame Bédard.

La FIQ se félicite d’avoir su tenir tête face aux injustices vécues par ses membres et d’avoir mené, sans compromis, la bataille contre la discrimination salariale jusqu’au plus haut tribunal du pays. « La lutte pour l’équité et l’égalité a toujours été un pilier important de notre organisation féministe et nous resterons mobilisées afin que toutes puissent crier victoire » assure Nancy Bédard.