FIQ (Fédération Interprofessionnelle de la santé du Québec)

Consultation de la Commissaire à la santé et au bien-être – jusqu’au 25 novembre

Consultation de la Commissaire à la santé et au bien-être – jusqu’au 25 novembre

La Commissaire à la santé et au bien-être (CSBE) consulte actuellement la population par un court questionnaire web, au sujet des soins et services offerts aux aînés pendant la première vague de la COVID-19.

Parce que la voix des professionnelles en soins doit être entendue sur toutes les tribunes, les Fédérations tiennent à vous informer de cette consultation qui a cours actuellement. Celles qui le souhaitent ont jusqu’au 25 novembre pour transmettre leur point de vue ainsi que leurs idées pour améliorer ces soins et services. Le questionnaire contient deux questions larges et ouvertes; vous pouvez y accéder en suivant ce lien :

https://www.csbe.gouv.qc.ca/consultations/soins-et-services-aux-aines-covid-19-2020.html

Qu’elles soient liées aux soins non sécuritaires, au manque d’équipements de protection individuelle, à l’impact des arrêtés ministériels ou à tout autre élément que vous jugerez pertinent, il s’agit d’une occasion supplémentaire de transmettre vos préoccupations à la Commissaire, nommée par le gouvernement pour améliorer la santé et le bien-être de la population.

La CSBE s’est vue confier le mandat d’enquêter sur les soins et les services aux aînés pendant la crise de la COVID-19, ce qui inclut l’évaluation de la performance du système, dont la santé publique, les enjeux de gouvernance et de gestion. Même s’il ne s’agit pas d’une enquête publique, la commissaire s’est engagée à consulter largement tous les acteurs du système de santé et de services sociaux, ainsi que la population, d’où la présente consultation. Dans ce contexte, nous estimons que les professionnelles en soins détiennent de l’information fort utile à cette démarche. Lorsque les organisations seront sollicitées pour transmettre leur point de vue, la FIQ et la FIQP répondront présentes, comme elles l’ont fait dans pour l’enquête de la protectrice du citoyen. Les résultats doivent être remis pour le 1er septembre 2021.