FIQ (Fédération Interprofessionnelle de la santé du Québec)

Le système de santé québécois mis en échec

Le système de santé québécois mis en échec

Le 20 novembre 2020, dans une lettre ouverte intitulée « Le système de santé québécois mis en échec », près de 200 personnes, dont la présidente de la FIQ, ont demandé au gouvernement de remettre en question les valeurs à la base des dernières réformes. Vous trouverez un lien vers la lettre ouverte à la fin de ce texte.

Depuis près de 20 ans, les différents gouvernements qui se sont succédés nous ont fait miroiter que les multiples réformes du système de santé québécois avaient eu pour objectif de l’améliorer. Or, quand est-il vraiment? Ces réformes reposent, d’abord et avant tout, sur des valeurs souvent contraires à celles portées par les professionnelles en soins. Loin d’améliorer les difficultés vécues au quotidien, elles ont plutôt grandement contribué à mettre en échec notre système de santé.

En effet, nous sommes nombreuses à constater que les soins et services de première ligne sont de moins en moins accessibles et que le curatif occupe une place prépondérante au détriment de la prévention, que les gestionnaires sont loin des intervenantes et de la population et que la valeur de performance est devenue plus importante que le « care ». Le temps consacré aux paperasses administratives surpasse le temps consacré aux humains.

Les travailleuses ne trouvent plus de sens à leur travail quotidien et remettent en question leur avenir au sein de ce réseau. La pandémie actuelle a exacerbé les conséquences des réformes, conséquences pourtant connues et bien documentées depuis longtemps.

Il faut remettre au cœur du système de santé les valeurs qui mettent de l’avant l’expertise des intervenantes du réseau et l’avis de la population.

 « Le système de santé québécois mis en échec » – Lettre ouverte parue dans La Presse+, édition du 20 novembre 2020.