Syndicat des professionnelles en soins des Laurentides

Le comité des agentes est un comité prévue aux statuts et règlements afin d’assurer la protection des droits des membres du FIQ-SPSL dans le cadre des relations de travail. Le comité discute des sujets qui ont un impact sur les membres et s’assure du respect uniforme de la convention collective.

Le comité de des agentes est composé des agentes syndicales de chaque unité locale, du vice-président relation de travail et d’une conseillère de la FIQ.


Les membres du comités sont :

Denis Provencher
Vice-Président Relation de travail

Johanne St-Jean
Unité locale Antoine-Labelle

Hélène Vézina
Unité locale Antoine-Labelle

Sonia Vendette
Unité locale Des Sommets

Hugo Le
Unité locale Pays d’en Haut

Lynda Groulx
Unité locale St-Jérôme

Mylène Lavigueur
Unité locale St-Jérôme

Sabrina Beauregard
Unité locale Deux Montagnes

Vacant
Unité locale Deux Montagnes

Vacant
Unité locale Thérèse-De-Blainville

Nathalie LaPlante
Unité locale Argenteuil


Résumé des rencontres

27e rencontre – 6 juillet 2020

À cette rencontre, il fût discuté quelques points de relation de travail.

Entre autres :

  • Les exigences de poste
  • Suivi des griefs des TPR qui sont toujours à TC dû aux augmentations de disponibilité fait par l’employeur

Saviez-vous que?

En lien avec la note de service de l’employeur du 9 juin, ayant comme objet: MESURES DÉCOULANT DE L’ARRÊTÉ MINISTÉRIEL ET ACTUALISATION DES HORAIRES D’ÉTÉ, l’employeur mentionne très clairement que les annulations de congés et les horaires à temps complet doivent revenir à la normale partout où cela est possible. Suite à des interventions du syndicat, l’employeur au lieu de remettre les congés ainsi que les TPR sur leur disponibilité, à émit la note de service du 25 juin qui spécifie que c’est à la discrétion de la gestionnaire d’un centre d’activité.

Devant cette position de l’employeur, il est mis en circulation du 8 juillet au 3 août une pétition en ligne

Les professionnelles en soins méritent une reconnaissance et un respect de leurs conditions de travail négociées !

Donc, nous réclamons la fin de la mesure de rehaussement de la disponibilité à temps complet pour l’ensemble des salariées à temps partiel qui en font la demande, et ce, sans autre délai.

 

Pour d’autres capsules, c’est ici

26e rencontre – 3 juin 2020

À cette rencontre, il fût discuté plusieurs points de relation de travail.

Entre autres;

  • Les problématiques entourant la situation d’urgence sanitaire COVID-19.
  • Le paiement des primes de 4% et 8% relié à la COVID-19.
  • L’application du congé annuel tel que la convention le prévoit malgré l’urgence sanitaire.
  • Les problématiques de paiement du congé annuel en vertu de l’arrêté ministériel.

Saviez-vous que?

Les mesures qui ont été appliquées en lien avec l’arrêté ministériel n’ont pas à être appliquées de façon uniforme, mais en fonction de la crise sanitaire en faisant une évaluation de chacun des centres d’activités.

Une note de service adressée aux gestionnaires en fait d’ailleurs la mention. La pandémie n’est pas une raison pour utiliser des mesures qui sont abusives, telles que le rehaussement à temps complet, l’annulation des congés, la modification des horaires. Si vos droits son brimés, faite en part à votre gestionnaire.

 

Pour d’autres capsules, c’est ici

25e rencontre – 17 février 2020

À cette rencontre, il fût discuté plusieurs points de relation de travail.

Entre autres;

  • Poste dépourvu en raison d’une affectation comme gestionnaire.
  • Proposition de règlement sur les exigences de poste.
  • Les problématiques au niveau de canevas pour l’horaire 7/7.
  • La négociation d’une entente de procédure accélérée de dotation des postes.

Saviez-vous que?

Pour le congé annuel 2020 et les suivants, l’étalement du paiement des vacances pour les salariées à TP n’est plus en vigueur.

La convention collective locale a été modifiée pour donner suite à un besoin impératif des salariées. Ainsi, vous allez maintenant recevoir 100% du montant prévu dès la prise du congé annuel et répartir les sommes comme vous le désirez pour couvrir la totalité de celle-ci.

 

Pour d’autres capsules, c’est ici

24e rencontre – 14 janvier 2020

À cette rencontre, il fût discuté plusieurs points de relation de travail.

Entre autres;

  • Les problématiques en lien avec la surcharge de travail et le TSO.
  • Les problématiques au niveau des déplacements lors de surplus de personnel.
  • Report d’entrée en fonction sur un poste lors d’un retrait préventif.
  • Remplacement offert à la main d’œuvre indépendante.

Saviez-vous que?

Depuis le mois de janvier 2020, vous pouvez, par vous-même, faire une réclamation pour un manque à gagner. Si vous croyez avoir été lésée pour un quart de travail en disponibilité ou en temps supplémentaire.

Vous devez compléter le formulaire disponible dans l’intranet sous l’onglet espace employé/activités de remplacement et l’acheminé au service des activités de remplacement.

 

Pour d’autres capsules, c’est ici

23e rencontre – 11 décembre 2019

À cette rencontre, il fût discuté plusieurs points de relation de travail.

Entre autres;

  • L’application de la lettre d’entente #1, une fin de semaine sur trois.
  • La pratique de l’employeur pour la main d’œuvre indépendante vs les salariées.
  • La réorganisation du centre d’activité équipe volante.
  • La problématique de la répartition équitable des fériés de Noel ou du jour de l’an.

Saviez-vous que?

Lors de l’obtention d’un poste à TP comportant moins de 8 quarts pour le titre d’emploi infirmière et inhalothérapeute et 7 quarts pour le titre d’emploi infirmière auxiliaire, vous pouvez modifiés le poste pour le nombre de jour quinzaine souhaité. Il en va de même pour la salariée nouvellement embauchée.

Le poste doit comporter un minimum de 4 quarts et un maximum de 8 quarts pour les titres d’emplois infirmière et inhalothérapeute et 7 quarts pour le titre d’emploi infirmière auxiliaire.

Vous avez 10 jours à partir de la date d’obtention du poste pour faire votre choix et le communiquer à l’employeur.

Cette entente est effective jusqu’au 12 décembre 2021

 

Pour d’autres capsules, c’est ici

22e rencontre – 19 novembre 2019

À cette rencontre, il fût discuté plusieurs points de relation de travail.

Entre autres;

  • D’une procédure pour le règlement des manques à gagner.
  • Les problématiques dans l’application de la formation postscolaire.
  • Les griefs de temps supplémentaire obligatoire.
  • Les exigences sur les postes lors de l’affichage.
  • Application des ententes de mutation volontaire des postes à TP et postes d’embauche, pour 24 mois.

Saviez-vous que?

Une entente d’horaire 7/7 en période estivale est en vigueur? Celle-ci permet d’assurer la continuité des soins et des services et de favoriser la conciliation du travail et de la vie personnelle.

L’horaire 7/7 est composé de 7 jours consécutifs de travail en alternance avec 7 jours consécutifs de congé. (Congés hebdomadaires, congés fériés ou congés annuels)

L’entente est en vigueur à chaque année à moins d’avis contraire.

Les demandes doivent être faites lors de l’affichage du programme de congé annuel en complétant le formulaire à cet effet.

 

Pour d’autres capsules, c’est ici

21e rencontre – 11 septembre 2019

À cette rencontre , il fut discuté plusieurs points de relation de travail

Entre autres :

  • Les problématiques en lien avec les choix de congés annuels
  • les banques de fériés qui devaient être vidés en date du 15 juin dernier.
  • Les convocations des salariées à une rencontre disciplinaire avec l’employeur
  • Les griefs et situations dans lesquels l’employeur contrevient aux conventions collectives

Voici une capsule de votre comité des agentes:

Saviez-vous que?

Lorsque vous êtes enceinte, vous avez droit, selon l’article 22.20 de la convention collective nationale, à un congé spécial avec solde jusqu’à concurrence d’un maximum de quatre (4) jours pour vos visites médicales reliées à la grossesse. Ces congés spéciaux peuvent être pris par demi-journée.

Alors, n’écoulez pas votre banque de congés fériés et autres congés pour vos rendez-vous de suivi de grossesse. Faites votre demande à votre chef de service lorsque vous avez votre date de rendez-vous. L’Employeur a l’obligation accorder ce congé spécial.

N’oubliez pas de remettre à l’Employeur votre attestation de visite médicale ou rapport écrit signé par une sage-femme.

 

Pour d’autres capsules, c’est ici