fbpx

FIQ (Fédération Interprofessionnelle de la santé du Québec)

Julie Bouchard [élue]

Présidente (FIQ)

CIUSSS du Saguenay - Lac-Saint-Jean

Les professionnelles en soins dénoncent les lacunes de notre réseau depuis des décennies. La pandémie a donné raison à leurs dénonciations. Pour l’ensemble des 76 000 professionnelles en soins du Québec, il est temps de faire un virage important sur nos réelles priorités tout en mettant de l’avant nos convictions les plus profondes.

Il a été décrié à maintes reprises que nous avions besoin de changement… de réel changement. Le mot changement… Craint, mais à la fois source de richesse et d’avenir. Depuis trop longtemps c’est ce que nous réclamons. Cette opportunité se présente à nous aujourd’hui et ensemble, nous devons saisir cette occasion. Nous n’avons pas seulement un devoir de représentation, nous avons également un devoir d’écoute, de cohésion et de respect envers chaque réalité différente. C’est ensemble que nous pourrons nous préoccuper des réels défis du réseau qui mettent en péril l’attraction et la rétention des professionnelles en soins tout en diminuant encore une fois nos conditions de travail.

Nous sommes le porte-voix de nos 76 000 professionnelles en soins. Nous devons la porter avec rigueur et conviction et avec la même émotion vécue par elles au quotidien. Nous représentons 90% de femmes, ces femmes fortes qui chaque jour sont au front, malgré la charge de travail et l’absence de conciliation travail-famille et vie personnelle. Nous avons l’obligation de les supporter et de les encourager à prendre leur place dans les lieux de pouvoir. Sans oublier le 10% d’hommes qui ont, eux aussi, des besoins tout aussi importants. Lorsque 100% des femmes et des hommes seront réunis, nous aurons le pouvoir de mener les plus grandes batailles.

Avec le choc des générations, nous devons garder une ouverture d’esprit, de la transparence et surtout du respect, nous pouvons ensemble y arriver.

Maintenant, il n’appartient qu’à nous de faire avancer le RFIQ. Donnons-nous le droit d’amener une nouvelle vision, donnons-nous la possibilité de faire ce changement, d’élire une femme authentique, qui n’a pas la langue de bois, qui sera à l’écoute de la délégation, une femme qui désire sincèrement redonner la place à l’ensemble des professionnelles en soins, car sans elles, nous ne sommes rien !


Appuyée par:

Denis Grondin
FIQ – Syndicat des professionnelles en soins de Montérégie-Centre

Denis Cloutier
FIQ – Syndicat des professionnelles en soins de l’Est-de-l’Île-de-Montréal