FIQ (Fédération Interprofessionnelle de la santé du Québec)

Palmarès des meilleures pratiques en inhalothérapie

Palmarès des meilleures pratiques en inhalothérapie

Le Comité tactique inhalothérapeute, mis sur pied par la FIQ afin de trouver des pistes d’action pour influencer le rehaussement du champ d’exercice des inhalothérapeutes et maximiser l’étendue de leurs responsabilités professionnelles, publie son palmarès des meilleures pratiques en inhalothérapie. C’est à la suite d’un questionnaire détaillé complété par les syndicats affiliés représentant des inhalothérapeutes que le comité a pu dresser un portrait de la situation au Québec.

Le palmarès permet de faire ressortir les milieux où les inhalothérapeutes peuvent mettre à profit leur expertise, leur jugement clinique et où sont mis en place des protocoles et des ordonnances collectives favorisant une plus grande autonomie professionnelle et un transfert de connaissances auprès de divers intervenant-e-s.

Les syndicats ont reçu l’ensemble des résultats et pourront ainsi sensibiliser les employeurs qui ont de moins bonnes pratiques à l’importance d’un rehaussement partout au Québec afin de réduire les écarts importants qui persistent dans l’autonomie et le champ d’exercice reconnus aux inhlalothérapeutes selon leur milieu de soins.

En plus de dresser un portrait des meilleures pratiques, le comité a bâti une banque d’ordonnances collectives, de protocoles et d’autres outils cliniques à laquelle les syndicats peuvent se référer pour promouvoir l’expertise des inhalothérapeutes et le développement de leurs compétences.

Pour la FIQ et le comité, la profession d’inhalothérapeute est une expertise unique et essentielle qui doit d’être mise à profit partout au Québec.

Pour consulter le palmarès :

Le Comité tactique est composé de Linda Lapointe, vice-présidente sortante inhalothérapeute, des militantes inhalothérapeutes Isabelle Trépanier, du CHU de Québec (nouvellement élue secrétaire au Comité exécutif de la FIQ), Julie Boivin, du CIUSSS du Saguenay–Lac-St-Jean, Mylène Durocher, du CHUM, Julie Côté, du CISSS de la Montérégie-Centre et de Frédéric Poisson, conseiller syndical (absent sur la photo).